image1 image2 image3

L'histrion du Diable

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Parution prévue : Janvier 2015.

L’histrion du Diable est une fiction bâtie sur une trame historique qui se déroule dans la période comprise entre 1378 et 1450. L’action se passe en Italie pour l’essentiel. Nous sommes aux prémisses du Quattrocento, siècle qui va voir la naissance d’une forme de théâtre que l’on nommera plus tard Commedia dell’Arte. L’un des personnages les plus fameux de cet art est Arlequin. Mais comment est né l’italien Arlecchino ? C’est à travers l’histoire d’un petit colporteur, baladin dans l’âme qui, au fil du chemin, devient histrion, que j’ai tenté de retracer la naissance d’Arlecchino. Dans cette Europe qui ne se connaît pas encore, ravagée par les guerres et la peste récurrente, nous suivrons Angelo Naselli, dit Lecchino, dont le petit-fils sera le premier Arlequin représenté sur un tableau conservé aujourd’hui au musée de Bayeux. 

Le roman se compose ainsi :  un court prologue, trois nuits de narration (les narrateurs sont aussi des protagonistes), une annexe de 4 pages permettant de situer le rapport fiction/histoire.

Voir L'histrion dans la presse :

http://www.michel-maisonneuve.fr/revue-de-presse.html

 

La carte des voyages de la troupe Ganassa :

 

Réalisée par François Sciolla, qui a effectué un superbe travail en s'inspirant de cartes médiévales, cette "mappa" retrace les trois principaux voyages d'Angelo Naselli relatés dans l'ouvrage : entre 1386 et 1400, il rencontre ses compères, Buffaltronio d'abord, puis Gianni en Provence. Il découvrira l'amour, l'horreur, l'amitié, un ours et de cruelles déceptions. Entre 1400 et 1404, il va faire la connaissance d'un histrion qu'il considèrera comme un maître : Pullecenella. Ainsi que la jeune bohémienne Ezia qui plus tard deviendra son épouse. Entre 1404 et 1406 se précise la quête de l'auro, l'or, le cœur de son métier d'histrion.

 

Ci-dessous, une vue de la maison Grattarola, à Oneta (nord de Bergame) où aurait vécu Alberto Naselli,dit Alberto Ganassa, le 1er Arlequin représenté dans l'histoire du théâtre. C'est dans cette maison que le récit débute.

Sur l'image suivante, à l'intérieur de la maison Grattarola un petit musée d'Arlecchino a été aménagé.

la maison d'Arlecchino

 Masques

Plan du site 2017  Michel Maisonneuve